La petite boutique aux poisons

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un coup de cœur. Il s’agit du roman La petite boutique aux poisons de Sarah Penner publié aux éditions Faubourg Marigny.



« Lors d’une froide soirée de février 1791, à l’arrière d’une sombre ruelle londonienne, dans sa boutique
d’apothicaire, Nella attend sa prochaine cliente. Autrefois guérisseuse respectée, Nella utilise maintenant ses connaissances dans un but beaucoup plus sombre : elle vend des poisons parfaitement « déguisés » à des femmes désespérées, qui veulent tuer les hommes qui les empêchent de vivre. Mais sa nouvelle cliente s’avère être une jeune fille de 12 ans, Eliza Fanning.
Une amitié improbable va naître entre elles, et entraîner une cascade d’événements qui risquent d’exposer toutes les femmes dont le nom est inscrit dans le registre de Nella…
De nos jours à Londres, Caroline Parcewell passe son dixième anniversaire de mariage seule, encore sous le choc de l’infidélité de son mari. Lorsqu’elle découvre sur les bords de la Tamise une vieille fiole d’apothicaire, elle ne peut s’empêcher de faire des recherches et va découvrir une affaire qui a hanté Londres deux siècles auparavant : « L’apothicaire tueuse en série ». Et alors qu’elle poursuit ses investigations, la vie de Caroline va heurter celles de Nella et d’Eliza. Et tout le monde n’y survivra pas… »

J’ai tout simplement adoré ce roman que j’ai dévoré. J’ai trouvé le thème et l’intrigue vraiment très original. Gros point positif selon moi de ce roman : la double temporalité qui est extrêmement bien maîtrisée. Nous voyageons sans cesse entre Londres au 18eme siècle et de nos jours. L’écriture est très agréable et très fluide. Les chapitres assez courts s’enchaînent et je n’ai pas vu défiler le roman tellement j’ai été happé par cette histoire. Il y a plein de rebondissements, de suspense. J’ai trouvé les personnages très attachants .Un roman sans nul doute très féministe, rempli de magie et de mystères qui m’a énormément plu et que je vous conseille chaudement.

2 commentaires sur « La petite boutique aux poisons »

  1. J’ai également adoré ce roman mais contrairement à toi, j’avoue ne pas avoir tant apprécié la temporalité actuelle par rapport à celle du passé, intrigante et envoutante !

    J’aime

    1. C’est vrai que la partie dans le passé est très envoûtante et reste ma préférée aussi mais j’ai trouvé que la double temporalité amène un certain dynamisme à l’histoire et un certain mystère car on a envie de savoir ce qui lie ces 3 femmes.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :