Un petit air d’amitié

Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter un très bel album jeunesse sorti aux éditions Kimane : Un petit air d’amitié  de Corinne Averiss et Fiona Woodcock.

« Chi est un petit panda timide qui se cache dans la forêt. Un jour, une douce musique parvient en haut de son arbre. C’est un petit garçon qui souffle dans une flûte en bambou ! Chi est trop craintif pour s’approcher. Mais lorsque la brume s’élève dans la forêt, Chi doit trouver en lui le courage d’aider le jeune garçon égaré, même si cela signifie être vu… « 

Cet album est tout simplement très beau . Il est à la fois empli de douceur et de poésie.  Au travers de cette histoire touchante entre un petit garçon et ce petit panda timide , l’auteure aborde le thème de l’amitié et celui du courage pour oser vaincre sa timidité.
Personnellement j’ai eu un véritable coup pour les illustrations aux couleurs pastelles qui confèrent à l’album une extrême tendresse .

Encore une fois les éditions Kimane nous offre un magnifique album, aux jolies valeurs que je vous conseille chaudement.

Baby thérapie

Aujourd’hui je reviens pour vous parler de mon dernier coup de cœur : Baby thérapie de Blandine P Marin qui sortira le 30 janvier.



« Un bébé toute seule ? Même pas peur. Octavia fuit les hommes depuis longtemps et se contente très bien de son célibat. Mais l’arrivée prochaine de son enfant la convainc de guérir ses propres blessures.

Seul problème : son thérapeute doit quitter la ville pour s’occuper de sa mère malade.

Un choix s’impose : cesser sa thérapie ou accepter sa proposition loufoque et le suivre, quitte à jouer les fausses petites amies pour conclure un marché totalement dingue.

Jusqu’où ira-t-elle pour soigner ses traumatismes passés ? »

Déjà quel plaisir de retrouver la plume de Blandine P Martin . C’est à chaque fois un vrai bonheur. J’ai tout simplement tout aimé dans ce roman. L’auteure m’a fait passé par toute une palette d’émotions. C’était touchant, émouvant, sensible , drôle. L’histoire d’amour quant à elle a su me mettre des papillons dans le ventre. Maxence est un personnage extrêmement prévenant, à l’écoute, attentionné. Et puis bien sûr il y a Octavia qui est une femme dont j’ai admiré le courage. Celui d’affronter ses peurs, de franchir le cap de vouloir guérir ses blessures et puis de faire un bébé toute seule.
Le texte est une ode à la maternité et à l’amour .
C’est une romance toute doudou que je ne peux que vous conseiller très chaudement .

Plus jamais sans moi

Ce soir j’ai envie de vous parler de ma dernière lecture : Plus jamais sans moi de Maud Ankaoua publié aux éditions Eyrolles .




« Constance, avocate brillante, a obtenu le poste qu’elle convoitait dans un cabinet d’élite. Pourtant, à l’approche de la quarantaine, elle se sent fragile et peu sûre d’elle. Très amoureuse de Lucas, elle attend que celui-ci quitte sa femme comme il le lui a promis. Alors qu’elle vient de signer son contrat, Constance découvre qu’elle doit effectuer une période d’essai d’un genre… peu conventionnel ! Soutenue par ses amis, elle accepte de s’écarter dangereusement de sa zone de confort. Une expérience qui bouleversera sa vision d’elle-même et de l’amour. « 

J’avais beaucoup entendu parler des ouvrages de Maud Ankaoua et je n’avais jamais vraiment lu de roman de développement personnel j’étais donc intriguée et j’avais envie de sortir de ma zone de confort. Et bien je n’ai pas été déçue. Alors effectivement il ne faut pas aborder ce livre comme un roman « classique » mais vraiment comme un ouvrage assez philosophique et qui nous amène à bon nombre de réflexions. Telle Constance et ses acolytes nous cheminons dans nos pensées et j’ai ressenti à la lecture de ce livre une sensation de bien être, d’apaisement . Dans ce roman l’autrice aborde le thème de l’amour et surtout de l’amour de soi . C’est un thème qui a particulièrement résonné en moi et j’ai beaucoup apprécié suivre l’évolution du personnage de Constance.
Je conçois que ce genre d’ouvrage ne plaira pas à tous mais personnellement j’ai fait une jolie découverte et ça m’a encore plus donné envie de découvrir les deux précédents romans de Maud Ankaoua.

Bague au doigt et corde au cou

Ce soir j’ai envie de vous parler du premier tome des Enquêtes de Jodie Parker : Bague au doigt et corde au cou de Fiona Leitch publié aux éditions City .

« Ancienne enquêtrice de la police londonienne, Jodie Parker décide de quitter la ville pour goûter aux joies de la campagne. Direction son village natal où elle est résignée à vivre tranquillement grâce à la création d’une petite entreprise de traiteur-restauration. Une vie bien tranquille ? Pas si sûr… Pour son premier contrat, elle se retrouve à devoir organiser le mariage de son ex-petit ami… plutôt gênant ! Ensuite, la mariée se volatilise mystérieusement avant même de s’être fait passer la bague au doigt. Puis une invitée est retrouvée sauvagement assassinée… Shocking! Pour la police, aucun doute, le futur marié est coupable. Persuadée de son innocence, Jodie n’a d’autre choix que de mener l’enquête. Surtout que l’insupportable – mais séduisant – inspecteur de police chargé de l’affaire veut la classer au plus vite. Quitte à mettre un innocent sous les verrous ? »

J’ai retrouvé dans ce roman tous les codes des cosy mystery que j’aime tant. Ce que j’ai apprécié dans cette première enquête c’est que l’intrigue se met très rapidement en place. L’auteure nous balade du début à la fin si bien que je n’avais pas découvert le coupable et ça j’ai particulièrement aimé.  Les personnages sont également attachants. Jodie est une jeune femme pétillante au caractère bien trempé mais on retrouve aussi une grand mère haute en couleurs et une adolescente adorable.  Le tout est évidemment servi dans un cadre ultra cosy de la campagne anglaise. Tout ce qu’on aime et ce qu’on attend dans la lecture d’un cosy mystery. Le deuxième tome est dans pile à lire et j’ai hâte de découvrir la suite.

Motus et cœurs cousus

Ce soir j’ai envie de vous parler du nouveau roman de Léa Volène qui paraîtra chez aux éditions l’Archipel le 19 janvier dans la collection Instants suspendus : Motus et cœurs cousus.



« Après le décès de ses parents, Marjorie, unique héritière, pose ses valises dans la maison familiale. Dans la rue du cimetière, l’emménagement de cette jeune mère de famille et de sa fille adolescente ne passe pas inaperçu.
D’autant que, dix-sept ans plus tôt, son départ précipité du village suivi de la disparition de sa sœur avaient fait grand bruit. Puis plus rien, le silence absolu. Difficile alors de revenir sans attirer les regards curieux notamment celui de Marcel, leur voisin acariâtre.
Alors que Marjorie imagine une vie paisible, un mystérieux arrangement du passé refait surface. Mais est-il vraiment possible de cacher un trop lourd secret ? »

Cette lecture fut un joli moment . C’est un récit rempli de tendresse . J’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de cette famille , où il y a énormément de non dits et de secrets. Pour moi la force de ce roman réside justement dans le secret de cette famille et il m’a totalement tenu en haleine. En ce qui me concerne je n’avais rien vu venir jusqu’à la fin et ça j’ai clairement adoré. Les personnages sont très attachants et j’ai particulièrement aimé le personnage de Marcel. Le voisin acariâtre va finalement briser sa carapace et une très belle relation va naître entre lui et la fille de Marjorie.
J’avais découvert Léa Volene grâce à son roman Souviens toi d’aimer et j’ai été une nouvelle fois embarqué par sa plume.
L’auteure signe là un joli roman sur la famille, rempli d’émotions que je vous invite à découvrir.