Réminiscences : l’Ecosse pour refuge

Aujourd’hui je voulais vous parler d’un roman qui m’a profondément touché et que j’ai eu beaucoup de mal à lâcher. Il s’agit du premier tome de Réminiscences: l’Ecosse pour refuge de Laëtitia Mariller.

L’Écosse ? Elle ne l’aurait pas même envisagé, qui la chercherait là-bas ? Elle veut se reconstruire, se réinventer une vie loin de ce passé douloureux, à 17 ans c’est encore possible non ? Au cœur des Grampians, elle commence à y croire… elle sera partagée entre espoirs et renoncements. Finalement, si la mort était une libération ?
Les étendues montagneuses aux couleurs chamarrées des Grampians jusqu’aux vastes landes de Yell, Alba sera-t-elle sa perte ou son refuge ?
Elle l’a su très jeune… les monstres ont bien des aspects, mais les plus inquiétants ne sont pas ceux que l’on croit.

Je n’ai pas envie de trop vous en dévoiler que cette lecture car justement elle m’a surprise de bout en bout et c’est là le point fort à mon sens de ce roman. J’avais découvert Laëtitia Mariller grâce à la série des Three sisters que je vous avais présenté. Ici l’autrice signe son premier roman en solo et c’est magnifique. C’est un roman qui traite de sujets très durs et qui vous fera passer par une multitude d’émotions. Mon petit coeur sensible à eu mal plus d’une fois . Clarisse qui est l’héroïne principale est une femme d’une force incroyable. Peu aurait réussi à surmonter toutes les épreuves qu’elle a vécu. Enfin, on sent en trame de fond du roman toute l’importance des légendes celtes et je n’en dirai pas plus car ça gâcherait votre plaisir.
J’ai refermé ce premier tome avec plein d’interrogations et il me tarde déjà le lire le deuxième tome de cette trilogie.

Vous l’aurez compris foncez c’est un roman ultra addictif.
Encore mille mercis Laëtitia Mariller pour ta confiance🥰.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :