La chorale des dames de Chilbury

J’avais envie de vous parler de ma dernière lecture La chorale des dames de Chilbury de Jennifer Ryan publié aux éditions Albin Michel.

« 1940. Un paisible village anglais voit partir ses hommes au front. Restées seules, les femmes affrontent une autre bataille : sauver la chorale locale pour défier la guerre en chantant. Autour de Miss Primrose Trent, charismatique professeur de chant, se rassemble toute une communauté de femmes, saisie dans cet étrange moment de liberté : Mrs. Tilling, une veuve timide ; Venetia, la « tombeuse » du village ; Silvie, une jeune réfugiée juive; Edwina, une sage-femme qui cherche à fuir un passé sordide. Potins, jalousies, peurs, amours secrètes… »

Ce roman m’a immédiatement fait penser au Cercle amateur des épluchures de patates que j’avais adoré il y a quelques années de cela. Il m’y a fait pensé par la forme car c’est un roman choral dans lequel nous allons avoir le point de vue de différents personnages au travers de lettres, journaux intimes… j’ai adoré le format de ce récit qui le rend plus dynamique à mon sens. L’histoire quant à elle bien qu’elle se passe à la même époque que le cercle des amateurs d’épluchures de patates est totalement différente .
J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur que j’ai trouvé très agréable.
On s’attache très vite aux différents personnages. Des portraits de femmes très différentes et fortes qui pendant la guerre vont devoir continuer à vivre en l’absence des hommes. La musique sera leur refuge et le moyen de rester unies durant cette terrible période.
C’est un récit très touchant que j’ai vraiment adoré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :