Les Roses de Trianon

Cette année j’ai découvert Annie Jay grâce à la série Elisabeth à Versailles qui est pour moi une magnifique découverte et un énorme coup de cœur. J’ai donc voulu lire d’autres ouvrages d’Annie Jay et j’ai commencé la série des Roses de Trianon publié aux éditions du Livre de poche .

« À seize ans, Roselys d’Angemont, qui a grandi dans un château de province entre un père capitaine et une mère adepte de Rousseau, aime grimper aux arbres et manie l’épée à merveille. Hélas ! Ses parents décident qu’il est temps pour elle d’avoir une vraie vie de demoiselle. Finis les vêtements d’homme, les leçons d’escrime et les escapades. Roselys, à contrecœur, part pour Paris chez une de ses tantes. Elle y fait la connaissance de sa cousine Rose-Aimée, gracieuse et timide, avec qui par chance elle s’entend d’emblée. Bientôt, elles sont présentées ensemble à Trianon. Marie-Antoinette, qui s’est prise de passion pour le théâtre, cherche une personne de confiance pour l’aider à répéter ses rôles. »

Tout comme Elisabeth à Versailles c’est encore un gros coup de cœur. J’ai adoré retrouver la plume d’Annie Jay . Ça se lit très vite, l’écriture est fluide mais pas simpliste pour autant. On se retrouve directement plongé sous le règne de Louis XIV et de Marie Antoinette . On sent que l’auteure s’est beaucoup documentée pour retranscrire de façon fidèle la vie à la cour. J’ai adoré le récit très rythmé et j’ai beaucoup aimé le personnage principal de Roselys, jeune fille pleine de pep’s et de fougue qui va décider de mener l’enquête.

Bref ce premier tome est un gros coup de cœur et j’ai vraiment hâte de lire la suite des aventures de Roselys.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :