Même pas peur même pas mal

Ce soir j’ai envie de vous parler d’un roman jeunesse : Même pas peur même pas mal d’Aurélie Massé publié aux  éditions Slalom.

« Trois âmes écorchées
Un road trip vers la liberté

L’amour de soi, celui des autres, lorsqu’ils font défaut, un vide se creuse et il y parfois urgence à le remplir. Charlotte fuit une mère toxique, Thomas s’échappe d’un deuil encore trop douloureux, Matthieu rejette un foyer déchiré. Ils ne se connaissent pas mais se retrouvent à faire un bout de chemin ensemble pendant quelques jours. Le temps de partager, s’engueuler, s’accepter, s’amuser, grandir et choisir. De vivre. D’aimer. D’avancer. »

Je découvre la plume de l’autrice grâce à ce roman et je dois dire que c’est une jolie surprise.  Au travers de trois adolescents mal dans leur peau ,  Aurelie Massé traite beaucoup de sujets assez forts tels les troubles alimentaires,  le deuil, les relations toxiques au sein de la famille et plein d’autres que je vous laisse découvrir.  Me concernant les petits bémols que j’émettrai sont la lenteur du récit lié à l’errance des adolescents et parfois l’accumulation de problèmes rendant parfois le récit un peu moins crédible.  Néanmoins les personnages ont su me toucher et on a clairement envie de les prendre dans nos bras . Un récit touchant, parfois poignant et souvent bouleversant qui est une jolie découverte.

Le café du cœur

Aujourd’hui je reviens vous parler de l’une de mes lectures de cet été : Le café du cœur de Catherine Robertson publié aux éditions Prisma.



« Personne ne connaît mieux les  » happy end  » que la romancière Darrell Kincaid, qui a déjà écrit huit romances. Mais après la mort inattendue de son mari, Darrell comprend soudain que ce n’est pas la fin qui compte, mais ce qui vient après. Et si elle ne réagit pas, elle n’aura qu’une triste vie fantomatique, privée de sa propre happy end.
Alors Darrell décide de laisser derrière elle la Nouvelle Zélande et de commencer une nouvelle vie aussi loin que possible, loin des rappels constants de son bonheur perdu. Elle atterrit à Londres et devient une habituée du petit café italien d’en bas, tout comme trois personnes à qui elle donne en secret des surnoms. Il y a l’intimidant Big Man, la miss Flocon new age, et le beau M. Parfait, chic et coincé. Darrell se retrouve également projetée dans la famille romaine de son propriétaire, le magnat de l’immobilier Patrick King, et en particulier de son cousin Anselo, qui rénove la maison qu’elle loue. Mais c’est lorsqu’elle rencontre Marcus, le frère de M. Parfait, tout aussi beau mais détendu, que la nouvelle vie de Darrell devient très compliquée ! »

J’ai beaucoup aimé lire cet été ce roman plein de fraîcheur. Ce roman est une délicieux mélange de romance et de roman feel good. J’ai beaucoup aimé voir évoluer le personnage de Darrell tout au long du roman. Elle fait preuve d’une grande force de caractère pour tout plaquer après la mort de son mari et de courage pour partir construire une nouvelle vie ailleurs. J’ai aimé suivre tous les personnages qui gravitent dans ce café.
Je découvre l’autrice grâce à ce roman et j’ai trouvé sa plume extrêmement légère et agréable à lire. Personnellement j’ai bien aimé les passages où Darrell s’adresse directement au lecteur. Cela donne une atmosphère encore plus intime au récit.
J’ai passé un agréable moment de lecture et je vous recommande cette lecture feel good.

Aux douceurs enchantées : les sablés de métamorphose

Aujourd’hui sort en librairie ce petit roman jeunesse Aux douceurs enchantées écrit par Aurélie Gerlach, illustré par Maud Begon et publié aux éditions Gallimard jeunesse.



« Candy, ma petite fille, il est temps de te révéler le secret de notre famille. Elle n’est pas ordinaire… depuis des générations les pâtissiers Ladouceur combattent le mal grâce à leurs pouvoirs magiques. – N’importe quoi mamie ! Tu es une pâtissière, pas une magicienne. – Je suis les deux à la fois, mon petit sucre d’orge : je suis une pâtissienne ! »

Que vous dire si ce n’est que j’ai adoré ce petit roman jeunesse. Il se dévore tel un bonbon. C’est exactement tout ce que j’aime : un univers plein de magie, de la pâtisserie pour la gourmandise et des rebondissements. C’est adorable . En lisant ce livre je me suis dis que lorsque j’étais petite j’aurai adoré lire ce livre. Et bien je vais vous avouer une chose : l’adulte que je suis devenue est retombée en enfance (même si je pense que j’y suis toujours un peu rester ) en lisant ce livre et j’y ai pris énormément de plaisir .
Le roman est ponctué par des magnifiques illustrations. Elles sont pleines de douceur et c’est un vrai enchantement pour les yeux .
Il s’agit d’un premier tome mais il me tarde déjà de lire la suite des aventures de Candy et sa grand mère.

Ce moment de lecture fut un vrai régal.

L’atlas des fées

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter un coup de cœur, un magnifique album jeunesse : L’atlas des fées d’Anna Claybourne et Miren Asiain Lora publié aux éditions Kimane.

« Magiques, mystérieuses et parfois malicieuses, les fées du monde ne sont pas faciles à repérer. Certaines se cachent dans les fleurs, disparaissent dans les rochers ou se transforment en animal. D’autres peuvent habiter nos maisons et nous jouer des tours ! Gardiennes de la nature, tour à tour bienveillantes ou dangereuses, les créatures féeriques doivent être traitées avec respect. Découvre tous leurs secrets ! Continent par continent, ce magnifique atlas recense les légendes et les récits qui mettent en scène les fées, elfes, farfadets, gnomes et autres créatures fantastiques qui peuplent notre monde depuis la nuit des temps. »

Tout ce qui attrait aux fées et au petit peuple en général me fascine. J’adore cet univers et c’est toujours avec un immense plaisir que je découvre de nouveaux ouvrages sur ce thème. Celui ci est destiné aux enfants ( mais pas que les adultes peuvent aussi se faire plaisir en le lisant ) et se présente sous la forme d’un atlas. Personnellement j’y ai appris plein de choses et je le trouve relativement riche en informations. Vous y retrouverez tous les contes et les légendes associés à tous ces petits êtres fantastiques. En plus , il est vraiment magnifique. C’est un ouvrage qui vous fera voyager dans un monde rempli de magie et de féerie. Si vous avez envie de vous évader dans un monde merveilleux je ne peux que vous inviter à découvrir cet album.

Mille baisers pour un garçon

Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un roman qui m’a totalement chamboulé. Il s’agit de Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole publié aux éditions J’ai lu .



« Poppy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourraient jamais les séparer. Jusqu’au jour où Rune part pour deux ans dans sa Norvège natale. Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune  ? Pourquoi coupe-t-elle les ponts, sans raison, sans explication  Rune a le sentiment qu’on lui arrache le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd. La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer  ? »


Après l’avoir vu passer un peu partout sur la sphère bookstagram je me suis enfin décidée à le sortir de ma pal avec l’objectif de lire un roman rempli d’émotions. Je referme ce livre en pleurs et je peux vous dire une chose je ne suis pas prête d’oublier ce roman. Je pleure rarement à la lecture d’un roman , mais là les larmes ont coulé et pas qu’un peu. Je pense que c’est la plus belle mais aussi la plus dure histoire d’amour que j’ai pu lire jusqu’à ce jour. J’avais vraiment peur qu’avec tout le succès qu’a eu ce livre que je sois déçue. Au final, je tiens mon plus beau coup de cœur de cette année 2022. La plume de l’autrice m’a totalement embarquée au point que j’ai lu le roman d’une traite. Alors certaines pourront trouver cette histoire un peu niaise , personnellement je l’ai trouvé cruellement dure mais sans aucun doute sublime.
En refermant ce livre, on se dit que la vie est courte et qu’il faut profiter de chaque instant qui passe .

Si vous recherchez un roman qui vous fera vibrer et qui fera exploser votre cœur je ne peux que vous conseiller de lire cette petite merveille.