Les chatvaliers à la recherche du Grrraal!

Aujourd’hui je voulais vous présenter un album jeunesse qui a rencontré un franc succès chez nous : Les chatvaliers à la recherche du grrraal! de Charles Falque-Pierrotin et Oriana Berthomieu paru aux éditions Grund .



Et si les chevaliers de la Table ronde étaient des chats ?

Au royaume extraordinaire de Grrretagne, le roi Charthur et la Reine Grrrenièvre vivent dans le château de Chamelot. Pour les protéger, le couple royal peut compter sur les Chatvaliers, de formidables guerriers, pour se mettre à leur service : Lancelotte, la courageuse, Chabenêt, le grand bêta, Chavante, la cultivée et Percheval, le destrier.

Un beau jour, le roi découvre que le Grrraal, sa précieuse gamelle, a disparu. Chatastrophe ! Il faut la retrouver !



Dans cet album l’auteur a eu la merveilleuse idée de revisiter la légende d’Arthur et de la recherche du Graal mais dans un univers félin. Le texte extrêmement drôle car il y a tout au long de l’album un magnifique mélange entre les chats et la légende du roi Arthur. Les illustrations sont trop colorées, tout à fait adorables et remplis de petits détails. Vraiment cet album est une magnifique découverte.
Si vous avez envie d’un album rempli de rebondissements, d’humour et de quête du graal foncez lire Les chatvaliers vous ne serez absolument pas déçu.

Maudits

Aujourd’hui direction l’Écosse et ses légendes avec le roman de Marine Kelada : Maudits



À bientôt 19 ans, Marian Campbell souffre de sévères troubles anxieux jusqu’alors inexpliqués.

« Cet été, elle est invitée en Écosse, au grand rassemblement du clan Campbell où Maggie, la doyenne, la met en garde contre un mystérieux Highlander qui rôde aux alentours.

Et au coeur de ses racines familiales, les crises de Marian se multiplient, exacerbées par ces lieux emplis de secrets.

Quelque chose lui échappe.
Quelque chose qui la lie au Highlander et au passé de sa famille : l’origine de ses crises, un traumatisme lointain.

Celui de querelles sanglantes entre clans.

Celui d’un amour interdit.

Celui d’une tragédie oubliée… »

Moi qui adore les histoires se déroulant en Écosse et ses légendes j’ai totalement été conquise par ce roman. La lecture de ce roman fut un véritable ascenseur émotionnel . C’était prenant , beau et déchirant.  Ce que j’ai beaucoup aimé c’est le roman mêle à la perfection faits historiques,  légendes et romance. J’ai adoré le personnage de Marian . C’est une femme extrêmement forte qui fera des choix parfois difficiles.  La romance m’a touché en plein cœur.  J’ai vibré avec eux et j’ai eu peur pour eux . Je découvre la plume de Marine grâce à ce roman et je dois avouer que c’est une très belle découverte. Enfin j’ai adoré l’alternance passé, présent qui est vraiment très bien maîtrisé.  Marine Kelada nous propose un roman à la fois poignant et addictif que je vous conseille chaudement .

The love Hypothesis

J’ai succombé au phénomène The love Hypothesis de Ali Hazelwood publié aux éditions Hauteville .



« Olive Smith, étudiante en troisième année de thèse, ne croit pas aux relations durables ; Anh, sa meilleure amie si, raison pour laquelle Olive se trouve dans le pétrin. Afin de convaincre Anh qu’elle est heureuse en amour, Olive ne peut se contenter d’un simple mensonge : les scientifiques ont besoin de preuves. Comme tout biologiste qui se respecte, Olive panique et embrasse le premier homme qu’elle voit. Or cet homme n’est autre qu’Adam Carlsen, jeune professeur sexy et tyrannique à Stanford. Contre toute attente, Adam accepte de prétendre être son petit ami. Plus surprenant encore : il est parfait en tout point. Soudain, leur expérience est proche de la combustion, et Olive découvre que tester ses hypothèses sur l’amour peut s’avérer dangereux quand c’est son propre coeur qu’on met sous un microscope… »


J’ai littéralement dévoré ce roman . Il est totalement addictif.  L’écriture est ultra agréable à lire, les dialogues sont percutants . J’ai trouvé les personnages principaux extrêmement attachants.Je trouve que cela change totalement des romances dans le milieu universitaire que l’on a l’habitude de lire.  Ici les personnages sont beaucoup plus âgés et bien plus matures et ça fait beaucoup de bien. La romance prend son temps et j’aime beaucoup. On voit évoluer leurs sentiments au fur et à mesure pour notre plus grand bonheur. J’ai eu des papillons dans le ventre à la lecture de ce roman et je dois bien avouer que j’étais un peu triste de les quitter.

Une romcom fraîche, pétillante que je vois conseille vivement .

Pi Po Pierrot

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un très bel album jeunesse : Pi, Po Pierrot de Chun-Liang Yeh et Samuel Ribeyron publié aux éditions Hong Fei .



« Pierrot a une pierre sur son dos. Il ne sait pas pourquoi il doit la porter, mais d’aussi loin qu’il s’en souvienne, la pierre a toujours été là, sur son dos. Et il n’est pas le seul ; avec ses deux frères Pi et Po, Pierrot vit dans un royaume paisible où tout le monde porte une pierre sur le dos. Jusqu’au jour où il faudra traverser la rivière pour sauver la princesse… »



Cet album est un très joli conte tout en délicatesse sur le poids de la transmission et de l’héritage. Ce que j’ai beaucoup aimé dans cet album et comme dans beaucoup de contes c’est que selon l’âge du lecteur le niveau de compréhension ne sera pas le même et il pourra justement amener à la discussion avec l’enfant.
Les illustrations sont à l’image du texte remplies de douceur et de délicatesse.

Cet album avait déjà été édité en 2008 mais j’avoue que je ne le connaissais pas du tout et je remercie vivement les éditions Hong Fei pour cette magnifique découverte.

Comme à chaque fois les éditions Hong Fei nous proposent un album d’une grande qualité que je vous recommande chaudement .

Magic Academy : la morsure du loup

Ce soir , on va parler du tome 2 de la saga Magic Academy: la morsure du loup de Jupiter Phaeton .



Bienvenue à Stallen, l’école de magie élitiste ! Il y a quelques semaines encore, Ashkana, 16 ans, ignorait tout de son existence.

Ash est dans les ennuis jusqu’au cou. D’abord, après avoir lancé un sort avec Maximus Stargar et effectué quelques recherches, elle soupçonne qu’elle n’est pas seulement à moitié magicienne, mais aussi à moitié démone. Ensuite, un démon l’attaque, elle et ses camarades, alors qu’elle cherche à quitter le campus. Et pour couronner le tout, ses parents ont eu un accident de voiture et elle n’a qu’une hâte : rejoindre son ancienne vie pour filer à l’hôpital.

Heureusement, elle n’est pas seule pour affronter cette sacrée dose d’ennuis ! Thresh, un loup-garou sexy, Ferynn, un Semi drôle et fidèle, et Timothée, un mystérieux vampire, l’accompagnent pour l’aider à découvrir qui elle est, et comment la protéger des démons qui l’ont prise pour cible. S’en sortiront-ils ? Ash parviendra-t-elle à obtenir des réponses sur son identité ? Et qui est vraiment le professeur Maximus Stargar ?

Le premier tome avait déjà été pour moi une très belle découverte et ce deuxième tome ne fait que confirmer mon coup de cœur dans cette saga. La plume de Jupiter Phaeton est toujours aussi agréable et efficace. On est de suite embarqué dans l’action du roman. Les pages se tournent très vite et on ne s’ennuie jamais . J’adore toujours autant cet univers magique et une fois encore en refermant ce tome on n’a qu’une seule envie lire le suivant.
Petite mention pour le résumé en début de roman du tome précédent. J’aimerai tellement retrouver la même chose dans d’autres sagas. C’est absolument génial.

Donc si vous ne connaissez pas encore cette saga n’hésitez pas foncez la découvrir.