Plume et l’ombre du dragon

Aujourd’hui est sorti en librairie Plume et l’ombre du dragon d’Agnès Marot publié aux éditions Scrineo .



« Tremble devant Plume, la plus terrible piratesse de la forêt des Merveilles ! J’ai l’air innocente, comme ça, mais si tu croises mon chemin, tu ferais mieux de surveiller ton ombre : elle pourrait disparaître dans ma besace en un battement d’ailes de fée. Aucune ne me résiste !
Mais il y en a une que je n’ai pas encore : celle du dernier dragon. Paraît qu’il est super dangereux, que personne n’ose l’approcher, blablabla… Moi, j’ai peur de rien et je compte bien l’attraper !
Ben alors, tu viens ou quoi ? L’aventure, ça n’attend pas ! »

Ce roman jeunesse est une très très belle découverte. J’ai passé un excellent moment de lecture. J’ai trouvé la plume extrêmement agréable à lire et j’ai beaucoup aimé l’humour qu’il y avait dans ce roman. Personnellement j’ai beaucoup aimé le personnage de Plume à la fois très attachante et une parfaite aventurière. Une héroïne comme je les aime. L’univers est très original et j’ai été happé par l’histoire dès le début. On ne s’ennuie à aucun moment . Enfin au travers de ce roman des thèmes assez forts comme le deuil ou bien encore la solitude sont abordés.
Un roman parfait pour les 9-10 ans. Un roman à la fois drôle, touchant et captivant.
Je vous recommande chaudement .

La saison des girafes

Aujourd’hui j’ai envie de vous présenter un magnifique album jeunesse qui a été pour moi un joli coup de cœur. Il s’agit de La saison des girafes de Nicola Davies et illustré par Émily Sutton   publié aux éditions des Éléphants.

 » Autrefois, les girafes étaient appréciées pour leur beauté et étaient un symbole de bénédiction pour les hommes avec qui elles vivaient en harmonie. Mais avec le temps, leur territoire a été annexé par les hommes, les arbres qui leur permettaient de se nourrir ont été abattus, et elles-mêmes ont été chassées pour leur viande. Peu à peu, elles ont disparu des paysages africains. Aujourd’hui, même si le réchauffement climatique les menace, nombreux sont ceux qui agissent pour les protéger. »

Cet album est aussi beau que nécessaire. C’est une véritable réflexion sur nos modes de vie et permet de montrer aux enfants que les actions des hommes ont des conséquences à la fois sur le climat et sur les espèces animales. Je crois que la lecture de cet album ne pouvait pas mieux tomber compte tenu de la triste actualité climatique.  Personnellement elle a permis de discuter avec mes enfants de la menace de disparition qui pèse sur certaines espèces animales et surtout ce qu’on pourrait faire pour y remédier . L’album nous montre que même des petits gestes sont nécessaires.
Ce message fort et important est sublimé par les magnifiques illustrations d’Emily Sutton dont j’adore le travail.  Si vous ne connaissez pas les albums de cette illustratrice je ne peux que vous inviter à les découvrir.
Une lecture forte, percutante , émouvante que je vous conseille vraiment très chaudement.

La vie à portée de main

Aujourd’hui je vous parle de l’une de mes dernières lectures : La vie à portée de main de Katherine Center publié aux éditions Hauteville .



« Depuis la mort de son mari, Libby vit chez sa mère, une femme autoritaire qui passe son temps à critiquer tout ce qui l’entoure. Quand elle reçoit la lettre de sa tante Jean, Libby entrevoit enfin une issue de secours : un boulot et un toit dans une ferme au fin fond du Texas. Elle saute sur l’occasion et prend la route avec ses deux enfants, dans son minivan plein à craquer.

Ce qu’elle découvre sur place dépasse toutes ses espérances. Bien sûr, il y a la joie simple de vivre à la campagne, mais il y a aussi un fermier bourru, sans doute agréable à regarder sous son épaisse barbe, et sa tante excentrique, persuadée de pouvoir dialoguer avec l’au-delà, qui lui réserve bien des surprises. Libby a peut-être enfin trouvé la vie à laquelle elle aspirait depuis toujours. « 

Je découvre la plume de Katherine Center grâce à ce roman et clairement ça ne sera pas mon dernier. J’ai passé un excellent moment de lecture. Déjà l’écriture est extrêmement fluide et agréable à lire et puis quelle belle histoire. Dans ce roman l’auteure aborde des thèmes forts comme la perte d’un être proche , le pardon . C’est un roman qui est une véritable ode à l’amour et à la famille. Je me suis dés le début du roman attaché aux personnages. Libby est une femme forte qui ne va pas hésiter à repartir de zéro mais aussi à apprendre à aimer de nouveau. C’est un très beau roman sur les secondes chances, sur l’amour et sur la vie. C’était une lecture doudou, extrêmement tendre et qui personnellement m’a fait un bien fou. Après cette si belle découverte je n’ai qu’une envie découvrir les autres romans de l’autrice.

Je vous le recommande chaudement .

Leonor & Tyler : l’encre de nos vies

Aujourd’hui je voulais vous parler du roman d’Émilie Demot Leonor et Tyler : l’encre de nos vies que j’ai lu dans le cadre des lectures croisées de Leatitia Mariller.



 » Léonor, écrivaine victime de la page blanche, cherche l’inspiration qui lui manque. Une blessure encore un peu trop ouverte, des doutes à n’en plus finir, elle va devoir faire preuve de confiance pour avancer.

Tyler, tatoueur de renom, vit un divorce difficile. Entre les attaques de son ex-femme et son passé qui le rattrape, rien ne se déroule comme il l’aurait souhaité. Le jeune homme est prêt à tout pour obtenir la garde de ses enfants et prouver au monde entier que ses démons sont bel et bien derrière lui ! « 

J’ai dévoré cette romance en deux jours. J’ai trouvé que l’histoire nous tenait en haleine tout au long du roman. On passe par plein d’émotions et c’est exactement ce que j’aime . On découvre des personnages qui n’ont pas été épargnés par la vie . Personnellement j’ai eu un gros coup de cœur pour le personnage de Tyler. II est à la fois très tendre et en même temps il est rempli de fêlures qui le rendent extrêmement attachant.
C’est une romance très touchante et je suis très contente d’avoir pu découvrir la plume d’Émilie Demot . Je prendrai grand plaisir à lire la suite.

Scrupules

Aujourd’hui je vous parle d’un roman qui tentait dès sa sortie et il s’agit du dernier roman de Danielle Steel : Scrupules publié aux éditions Presses de la cité .



« Le lycée Saint Ambrose, dans le Massachusetts, accueille les élites de demain. Jusque-là réservé aux garçons, l’établissement est à l’aube d’une petite révolution avec l’arrivée de ses premières étudiantes. Mais un soir, la situation bascule. Durant une fête de Halloween, une jeune fille est transportée à l’hôpital, inconsciente.
À son réveil, Vivienne déclare avoir été violée, mais prétend ne pas connaître le coupable. Seule la poignée d’étudiants présents lors de l’agression savent vraiment ce qui s’est passé. Ils décident pourtant de garder le silence.
Alors que la police progresse dans son enquête et que l’étau se resserre, les personnalités se révèlent, les amitiés volent en éclats. Tôt ou tard, chacun devra choisir entre mensonge et vérité… »

Avec ce roman Danielle Steel signe un roman totalement différent de ce qu’elle a l’habitude d’écrire. Ici nous sommes plongés dans une enquête policière au sein d’un lycée privé américain réservé à l’élite. J’ai de suite adoré l’ambiance du roman. Dès le début nous sommes confrontés à un grand nombre de personnages mais je ne me suis pas sentie perdu . Comme à chaque fois j’ai trouvé la plume de Danielle Steel extrêmement agréable et facile à lire . La seule chose qui m’a un peu déroutée c’est que contrairement à un roman policier classique nous connaissons dès le début le coupable . Ne vous attendez pas à réfléchir sur le potentiel coupable car ce n’est absolument pas le but de ce roman, ni même à retrouver autant de romance que dans les autres romans de l’autrice. Ici l’autrice nous offre une série de portraits d’adolescents dont les vies seront à jamais bouleversées.
J’ai passé un très bon moment de lecture et je trouve que c’est la période idéale pour lire ce genre de roman. Et puis mention spéciale pour cette couverture qui est juste magnifique.