The love Hypothesis

J’ai succombé au phénomène The love Hypothesis de Ali Hazelwood publié aux éditions Hauteville .



« Olive Smith, étudiante en troisième année de thèse, ne croit pas aux relations durables ; Anh, sa meilleure amie si, raison pour laquelle Olive se trouve dans le pétrin. Afin de convaincre Anh qu’elle est heureuse en amour, Olive ne peut se contenter d’un simple mensonge : les scientifiques ont besoin de preuves. Comme tout biologiste qui se respecte, Olive panique et embrasse le premier homme qu’elle voit. Or cet homme n’est autre qu’Adam Carlsen, jeune professeur sexy et tyrannique à Stanford. Contre toute attente, Adam accepte de prétendre être son petit ami. Plus surprenant encore : il est parfait en tout point. Soudain, leur expérience est proche de la combustion, et Olive découvre que tester ses hypothèses sur l’amour peut s’avérer dangereux quand c’est son propre coeur qu’on met sous un microscope… »


J’ai littéralement dévoré ce roman . Il est totalement addictif.  L’écriture est ultra agréable à lire, les dialogues sont percutants . J’ai trouvé les personnages principaux extrêmement attachants.Je trouve que cela change totalement des romances dans le milieu universitaire que l’on a l’habitude de lire.  Ici les personnages sont beaucoup plus âgés et bien plus matures et ça fait beaucoup de bien. La romance prend son temps et j’aime beaucoup. On voit évoluer leurs sentiments au fur et à mesure pour notre plus grand bonheur. J’ai eu des papillons dans le ventre à la lecture de ce roman et je dois bien avouer que j’étais un peu triste de les quitter.

Une romcom fraîche, pétillante que je vois conseille vivement .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :