Eugénie et les mystères de Paris : les korrigans d’Austerlitz

Aujourd’hui je voulais vous présenter le deuxième volume d’une bande dessinée que j’aime beaucoup. Il s’agit d’Eugénie et les mystères de Paris : les korrigans d’Austerlitz d’Éric Summer et Miriam Gambino publié aux éditions Vent d’Ouest.



Noël approche et pourtant, Paris n’est pas en fête. Depuis peu, la capitale est victime d’une série de cambriolages commis par une étrange  « créature maléfique » … On l’aurait aperçue grimper les murs des immeubles et courir sur les toits avec une agilité surnaturelle… Edmond, l’oncle d’Eugénie, est désespéré: l’enquête est devenue la préoccupation principale de ses supérieurs. Hélas, personne ne détient le moindre indice… Heureusement pour lui, la Confrérie de Vidocq décide de se pencher sur l’affaire ! Mais à peine l’aventure entamée, voilà l’équipe empêtrée dans de jolis ennuis. Tandis que Charles a maille à partir avec la police, Arthur et Eugénie cherchent à faire le lien entre ces vols répétés, un spectacle de foire, d’anciens camarades de la Commune et un Breton assoiffé de vengeance… 



J’ai adoré ce nouvel opus. Vraiment cette série de bande dessinée reste l’une de mes plus jolie découverte de cette année. Comme dans le premier tome on est de suite embarqué dans les aventures de ces jeunes enquêteurs en herbe. J’ai trouvé l’histoire encore plus développée que dans le premier tome. Nous sommes tenus en haleine tout au long de l’histoire.  Les illustrations quant à elles sont toujours aussi belles et nous plongent dans l’univers du 19ème siècle que j’aime particulièrement.  C’est une vraie réussite et j’espère de tout cœur qu’il y aura un tome 3.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :