Three sisters : sur la route des légendes

Je vous avez parlé il y a quelques semaines de cela de mon énorme coup de cœur pour le premier tome de la série Three sisters. J’ai donc enchaîné avec le tome 2 Sur la route des légendes écrit cette fois ci par Laëtitia Mariller.

Ce tome se passe exactement dans le même laps de temps que le premier volume. Le premier tome était centré sur le personnage de Victoria. Ici nous allons suivre la même histoire mais en suivant les personnages de Shannon et Anna. Je dois l’avouer à la fin du tome 1 je n’avais qu’une envie connaître la suite des aventures de Victoria et j’avais un peu peur de m’ennuyer en ayant l’impression de relire le même livre. Et bien il n’en est rien. J’ai adoré ce nouveau volume. Il vient totalement s’imbriquer avec le premier tome. On en apprend d’avantage sur certains événements, on apprend à mieux connaître les personnages de Shannon et Anna. J’ai encore passé un excellent moment de lecture. Et puis toujours ce cocktail d’Ecosse, de magie, de légendes et de romance qui fonctionne à merveille.

Laëtitia a gentiment accepté de répondre à quelques questions

1/ Pouvez vous vous présenter en quelques mots?

Laëtitia, 44 ans, maman, épouse, Ass Mat et depuis 1 an et demi auteure, autrice je ne sais trop comment me nommer. J’essai encore de m’assurer de ma légitimité sur ce point 😅. L’avenir nous le dira.

2) Comment est venue l’envie d’écrire ? Est ce votre premier roman ?

D’un délire. Je n’avais pas prévu d’écrire un roman, ni deux et encore moins ceux qui suivront je l’espère.

3) Comment est née cette saga? Avez vous un attachement particulier pour l’Ecosse?

La saga est née d’un délire. Mais je pense aujourd’hui surtout qu’elle a pris pied en Ecosse, grâce à l’Ecosse et pour l’Ecosse. J’ai connu Alba en 1994 après un voyage scolaire (ça vous rappelle quelque chose ? 😂) dans le Nord de l’Angleterre où déjà je suis tombé en amour des paysages. Alors oui je suis amoureuse d’Alba de ses traditions, de son histoire, ses fêlures et de ses forces. J’aime aussi beaucoup le Nord de la Bretagne qui est mon refuge ici en France. J’ai offert mon coeur à ce pays et chaque voyage que j’y fais est une visite à mon âme. 😉

4) Comment s’est passée l’écriture à quatre mains?

Ça c’est fait. Le plus gros du travail de cohésion était sur le tome 2. J’avais écrit environ 250 pages quand j’ai eu le tome 1 en main. 😅😅 Victoria évoluait avec Shannon et Anna dans ma première version il a donc fallut que je reprenne tout différemment 😂😂😂😂

5) Quels sont les auteurs qui vous inspirent?

C’est complexe comme question… les premières lectures qui m’ont vraiment émue je pense que ce sont les soeurs Brontë avec Jane Eyre et Les Hauts de Hurle-vent. Plus récemment ce sont des personnes telles que Anna Briac et Valérie Langlois. Tant humainement que par leurs talents d’auteures, elles m’ont chacunes offert une sorte d’élan vers « autre chose » grâce aux bêtas lectures qu’elles m’ont données l’occasion de réaliser sur leurs romans. Merci encore à elle pour ses merveilleuses expériences. Et bien entendu, Diana Gabaldon dont les romans m’accompagnent depuis 20 ans. Mais encore une fois… la vraie coupable c’est l’Ecosse !

6) Vos romans sont auto édités. Pouvez vous nous parler de votre expérience de l’auto édition (les avantages, les inconvénients…)

Je n’étais pas réfractaire à soumettre notre projet en ME. Mais cela aurait pris un temps infini… le plus bel avantage c’est la liberté pour nos couvertures et mise en page. La possibilité de modifier nos fichiers même une fois édités. Et croyez-moi pour moi qui suis une infinie maladroite c’est un immense confort ! 😅 Il est possible que je me soumette aux jugements de ME dans mes projets futurs mais sans certitude. J’aime cette liberté. Après c’est un travail à temps plein +++++ car en ce qui me concerne je gère tout, mise en page, couvertures, promotions etc… pour la saga j’avais à coeur d’en faire la pub autant pour les miens que ceux de ma collègue puisqu’il s’agit d’une saga. C’est énergivore mais les retours des lectrices et lecteurs me confortent dans mes choix.

7) Vous m’avez dit que le dernier tome de la série devrait sortir d’ici quelques mois. Avez vous déjà de nouveaux projets?

Oui, le tome 6 prend forme. Ce sera le tome de Anna à 80% ! Three Sisters ? Il était impensable pour moi que l’histoire s’arrête sans cela. Anna avait droit à son histoire. Mais ce sera aussi pour moi l’occasion d’ouvrir « ma voix / voie » pour ce qui suivra. Je n’en dis pas plus. 😅

Projets ? Vous avez dit projets ? Lol oui, j’en ai plusieurs. Qui avance à bon rythme depuis des mois déjà. Il y aura tjrs de l’humain, de la magie, des Légendes… en un mot De L’ECOSSE. 🤣🤣

8) Un dernier mot pour conclure ?

Merci de me donner cette ouverture.

Cette aventure ne serait pas ce qu’elle est sans celles qui m’accompagnent dans l’ombre et avec lesquelles je prends un immense plaisir à échanger.

La team Bêta lecture :

Mon fils pour qui je me suis lancée dans l’aventure à corps et à coeur perdus.
Mélanie B et Amandine B mes amies que J’aime.
Jenny, ma e amie dont l’oeil d’artiste m’a souvent ouvert les yeux.

Sandra et Patty mes Pat Patrouilles des mots car ne nous cachons pas sans elle l’orthographe ne serait pas si propre.

Sans toutes ces personnes rien ne serait possible.

On m’a dit un jour « Ton job d’auteure est de nous faire rêver ! Pour le reste je suis là ! ».

Enfin, merci à toi Nath de m’avoir soumis ses questions auquelles j’ai eu grand plaisir à répondre.

Scotlandement vôtre !

Laëtitia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :