Le bonheur dépend parfois d’un flocon

J’avoue j’ai totalement choisi ce roman à cause de la couverture 🙈😅 Le titre Le bonheur dépend parfois d’un flocon à fini de me convaincre . J’imaginais un bon roman feel good parfait pour noël et c’est exactement ce qu’est ce roman .

« À l’approche des Fêtes, Iris décore sa petite auberge, perdue dans la campagne, pour accueillir quelques habitués restés fidèles au fil des ans. L’établissement connaît depuis quelque temps des problèmes financiers qui pèsent sur son couple. C’est alors qu’une tempête de neige inattendue précipite chez elle tout un petit monde. Il y a là Molly qui écrit des livres pour enfants mais qui se trouve en pleine panne d’inspiration, Marcus le jeune veuf séduisant qui a bien du mal à gérer ses deux petites filles mais aussi Hannah venant pour se marier dans un cadre pittoresque mais dont le fiancé annule à la dernière minute. Cette dernière a d’ailleurs la surprise de retrouver Luke, son ami d’enfance qui n’est autre que le petit-fils de Iris… »

J’ai totalement dévoré ce roman en quasiment une journée . J’ai adoré la plume de Colleen Wright que je ne connaissais pas du tout. On est d’accord que c’est exactement comme les téléfilms de noël. On commence l’histoire on sait exactement comment cela va se terminer. Mais personnellement cela ne m’a pas dérangé du tout. L’écriture est agréable et on s’attache à tous ces personnages. On a totalement envie de se retrouver bloqué dans cette magnifique petite auberge. C’est cosy , c’est feel good. Une lecture qui fait beaucoup de bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :